Les murs du Rectorat n’ont pas d’oreilles…

Cause : la directrice d’Aristide Briand refuse de signer les ordres de mission nous permettant d’utiliser notre mini bus en dehors de Saint-Nazaire; or, il s’agit de notre meilleur moyen de transport, car il nous permet de nous déplacer sans limitation de finances ou d’organisation. Cela nous a empêché d’aller au festival théâtral de Bayonne qui devait se dérouler quelques jours après cette annonce.

Actions : une délégation de trois élèves et de trois enseignants se rendront mardi matin au rectorat d’académie de Nantes pour défendre notre « liberté d’expérimentation ».

Résultats : Notre rendez-vous avec le rectorat s’est soldé par une discussion avec des personnes aussi compréhensives qu’un mur de prison, où la spécificité de notre lycée n’a pas été prise en compte.

Liens externes :

 

– Articles Ouest-france

Publicités